samedi 8 février 2014

Nous passons à la table à couper...



C'est dans le cadre de mon partenariat avec le lycée de la Martinière Diderot à Lyon 1er que je retrouve le découpeur.
La cadence journalière de travail avec cette machine est très endurant mais la récompense est au bout quand se matérialisent sous mes yeux enthousiastes chaque morceaux de vos futurs vêtements.
Maintenant, tout repose sur les épaules de Suzanne...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire